Conseils solaires

 

LE SOLEIL ET LA VUE CHOISIR SES SOLAIRES INDICES DE PROTECTION SOLAIRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

 

Vous pourrez trouver dans notre magasin un grand choix de montures solaires qui filtrent les UV à 100%. Affirmez votre style en choisissant la teinte de vos verres, qu’ils soient unis ou dégradés, une palette de couleurs vous sera proposée pour donner libre cours à votre imagination. Toute notre équipe sera là pour vous conseiller au mieux en fonction de vos besoins et de vos envies.

LE SOLEIL ET LA VUE

Le plus pernicieux dans la lumière solaire est le danger qu’elle représente. Garante de la vie sur terre, créatrice des couleurs du monde, elle est également un poison violent pour notre peau et nos organes les plus fragiles : les yeux.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous pour un dépistage.

CHOISIR SES SOLAIRES

Il est primordial de choisir ses lunettes de soleil en fonction de son activité sportive. La teinte et les traitements de vos verres jouent également un rôle important et garantissent une visibilité et un confort de vision optimal.

En savoir plus sur les conditions d'utilisation des montures solaires
Faire du sport, vélo, ski, jogging

La lunette que vous choisirez devra avoir un excellent maintien, légère et confortable et un indice de protection 3. Le verre polycarbonate est préférable car il est léger et résistant aux chocs.

Evoluer sur glacier ou en haute montagne

Choisissez une lunette haute protection indice 4, spéciale forte luminosité. Attention, cet indice est interdit à la conduite (protection d’une couleur très foncée).

Naviguer, faire de la voile, du jet ski, ou autre activité nautique

Orientez-vous vers le verre polarisant indice de protection 3, qui atténue les reflets du soleil sur l’eau et éliminent les reflets gênants à 99,9% pour permettre de mieux distinguer les formes et les couleurs. De plus, les verres polarisants apportent un confort de vision exceptionnel.

Chic mais protectrice

Les lunettes haute couture chic et design vous offrent en général un indice de protection 3. Quant aux verres de couleurs (bleu, rose, jaune), ils sont à porter par faible luminosité car ils offrent très peu de confort contre l’éblouissement.

Conduire, en ville, une utilisation classique

Nous vous recommandons un verre confortable, qui ne déforme pas les couleurs et propose un indice de protection 3 (ex : verre G15 – Ray Ban).
Vous pouvez également opter pour des lunettes avec un verre polarisant, idéal contre l’éblouissement en voiture (ex : Oakley).

Se protéger du vent avec une très légère teinte ou incolore
En savoir plus sur les verres teintés
Toutes les marques proposent des verres incolores indice de protection 0 ou légèrement teintés indice de protection 1 ou 2.

Verres gris : restitution des couleurs et protection par tous les temps.
Verres bruns : amélioration des contrastes et protection en toute circonstance.
Verres jaunes : rehaussement des contrastes par temps de brouillard ou de faible luminosité.
Verres bleus ou violets : style et protection lorsque l’ensoleillement est modéré.
Verres roses ou rouges : look pour le soir ou lors de faible luminosité

En savoir plus sur les traitements
Le traitement miroité (face avant du verre) : augmentation de la qualité de filtration du verre sans en modifier son rendu.
Le traitement anti-reflet (face arrière du verre) : confort supplémentaire qui limite les reflets parasites.
Votre professionnel de l'optique Thierry Caillat à Lyon vous donne des conseils sur votre équipement solaire

Haut-de-page

INDICES DE PROTECTION SOLAIRE

De quel indice de protection ai-je besoin ?

L’indice de protection solaire  correspond à la capacité de filtrer les rayons du soleil. Il doit figurer sur chaque paire de lunettes de soleil. Voici les différentes catégories d’indices de protection solaires et leurs conditions d’utilisation.

Indices de protection solaire
En savoir plus sur les verres de Catégorie 0 ou Indice de protection S0

0

Ces verres de lunettes présentent une très légère teinte.
Ils filtrent de 0 à 19% de la luminosité solaire.
Ce sont en général les lunettes de confort esthétique.
Attention : cette catégorie de protection est très légère et ne permet pas de se protéger efficacement du rayonnement ultraviolet en cas d’exposition à une luminosité solaire forte.

En savoir plus sur les verres de Catégorie 1 ou Indice de protection S1

1

Ce sont des verres solaires légèrement teintés, qui filtrent entre 20 et 57% de la luminosité solaire. Ce type d’indice est recommandé pour des situations d’ensoleillement atténué, comme par exemple en hiver ou par temps très gris.
Ce type d’indice est fortement déconseillé pour une exposition massive à de forts rayonnements solaires.

En savoir plus sur les verres de Catégorie 2 ou Indice de protection S2

2

Ces verres solaires filtreront de 58% à 82% de la luminosité solaire ambiante.
Cette protection sera efficace dans des situations d’ensoleillement moyen.

En savoir plus sur les verres de Catégorie 3 ou Indice de protection S3

3

Ces filtres sont parfaits pour la plupart des situations d’ensoleillement. Ces verres solaires filtreront de 83 à 92% de la luminosité solaire. Ils vous procureront une excellente protection solaire oculaire contre le rayonnement solaire et l’éblouissement dans la majorité de vos activités.
Cette protection sera particulièrement efficace dans des situations de forte luminosité solaire (en été, en vacances à la mer, à la plage ou aux sports d’hiver).

En savoir plus sur les verres de Catégorie 4 ou Indice de protection S4

4

Ces filtres sont les plus puissants, ils peuvent filtrer jusqu’à 97% de la luminosité. Ils ne s’utilisent qu’en cas de luminosité extrême comme, par exemple pour l’alpinisme sur les glaciers ou en haute montagne car la luminosité est décuplée par la réverbération sur la glace et la neige.
L’indice de protection solaire S4 est interdit pour la conduite automobile car il altère la vision et la perception oculaire des couleurs.

Haut-de-page

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Bien choisir sa complémentaire santé

http://jechoisismonopticien.org

Le rôle de la complémentaire santé (mutuelle, assurance ou organisme de prévoyance) est de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale. Le remboursement dépendra du contrat auquel vous avez souscrit.

Voici les six critères qui comptent pour vous assurer que les prestations en optique soient adaptées à vos soins :

En savoir plus sur le niveau de remboursement

Comparer le niveau de remboursement sur la base des frais réels, avec des montants exprimés en euros.

À noter :

Si votre complémentaire vous propose par exemple un taux de remboursement de 300%BR*, cela signifie qu’elle vous remboursera
en tout 30.48€,
c’est à dire:
300% x 2.84€= 8.52€ pour la monture
300% x 7.32€=21.96€ pour les deux verres de correction standard.

*BR= BASE DE REMBOURSEMENT: il s’agit du taux sur lequel la Sécurité Sociale se base pour effectuer ses remboursements. Il varie en fonction de l’activité.

En savoir plus sur le Tiers Payant

Le tiers payant est très pratique pour vous… mais il peut aussi révéler comme moyen de limiter le choix de votre opticien et de votre produit.
Attention aux pratiques de certaines complémentaires qui peuvent réserver le Tiers-Payant uniquement aux opticiens référencés et éventuellement le conditionner à une gamme de produits imposés et limités.

En savoir plus sur la liberté de choix de l’opticien par l’assuré

Respecter votre liberté de choisir l’opticien qui vous connaît, qui est proche de chez vous et en qui vous avez confiance.

À noter :

Certaines complémentaires vous incitent à aller chez des opticiens référencés. Mais ces opticiens peuvent être à des dizaines de kilomètres de chez vous.
Par ailleurs, les complémentaires changent les listes des opticiens référencés fréquemment. Difficile pour vous d’avoir un véritable suivi de votre santé visuelle, si vous changez d’opticien tous les 3 ans…

En savoir plus sur la liberté de produits pour l’assuré

Avoir accès à tous les produits, même les plus innovants.

À noter :

“les conditions avantageuses” promises par des complémentaires santé, si l’assuré se rend chez l’opticien référencé, ne concernent bien souvent qu’une gamme limitée de produits…les plus basiques et les moins innovants.

En savoir plus sur le refus des pratiques de remboursement différencié

S’assurer que les conditions de remboursement restent les mêmes, quel que soit l’opticien de votre choix.

À noter :

Aller chez un opticien référencé ne garantit ni l’accès au prix les plus bas ni la qualité des prestations.

En savoir plus sur la transparence et l’accessibilité des informations données par votre complémentaire

Privilégier les contrats contenant des informations claires sur vos remboursements avec des exemples chiffrés.

À noter :

Pour vous y retrouver, la meilleure solution consiste à effectuer des simulations de remboursements.

En savoir plus sur le respect de la confidentialité de vos données de santé

Refuser de communiquer des données confidentielles vous concernant.

À noter :

Vous n’avez pas à transmettre des informations relatives à votre correction visuelle. En effet, même si votre complémentaire santé le demande, toute pratique entrainant la transmission de vos données médicales par un professionnel de santé, sans votre accord, est interdite par la CNIL**

**Commission nationale de l’informatique et des libertés

Source : Fédération Nationale des Opticiens de France (FNOF)

Haut-de-page